Comprendre l’empire, l’analogie satanique.

Comprendre l’empire, l’analogie satanique.

26 octobre 2012 · 

Il y a de cela maintenant 11 mois, à la suite de ma prise conscience chez les indignés, j’avais entamé une réflexion métaphysique sur la spiritualité humaine.
Je cherchais un dénominateur commun, une pensée fédératrice.
En voulant comprendre Dieu, j’ai raisonné comme un scientifique athée.
La base de mon travail est l’analogie. Tous les phénomènes physiques sont liés par analogie.
J’ai supposé alors que si il existait des lois régissant le tout matériel,, il pouvait en être de même pour l’immatériel.
Il y aurait donc des lois régissant toutes les formes de pensée. Tous les domaines de la pensée serait liés par analogie.
Ma conclusion fut de réaliser que l’intelligence humaine était bornée et que l’on pouvait logiquement prétendre l’existence d’une forme d’intelligence hors de ces limites. Par convention, on peut la nommer Dieu. Nous pouvons alors tout à fait saisir que vouloir comprendre Dieu, c’est équivalent à vouloir concevoir un télescope nous permettant de voir plus loin que 16 milliards d’années lumière de la terre qui est notre limite d’observation physique.
Mais revenons aux analogies de pensée.
Comprenant l’existence de lois globales régissant la pensée, j’ai imaginé conceptualiser la spiritualité humaine. Mon but était, je vous le rappelle, de fédérer. La spiritualité me semblait la base de tout mode de pensée.
Ce travail de conceptualisation, je n’étais pas le premier à le faire.
Et surtout pas le premier à comprendre. Malheureusement.
Il y a 250 ans, un autre homme avait compris. Mais son but n’était pas de fédérer l’espèce humaine.
Si il existe des lois qui une fois appliquées peuvent résoudre nos maux, ces mêmes lois peuvent tout aussi bien être utilisées pour le bénéfice d’un groupe limité de personne.
De ces lois, en effet, nous pouvons établir des algorithmes.
Nous pouvons modéliser mathématiquement la pensée humaine.
C’est un concept difficile à comprendre, j’en suis conscient.
Je parle bien de lois dans le domaine de la pensée, dans l’immatériel.
Mais les modèles mathématiques sont tout à fait analogues à ceux dont on se servirait pour résoudre un problème dans un domaine de la physique tel l’électromagnétisme par exemple.
Il convient alors d’établir un pont d’analogie entre grandeurs physiques et “grandeurs spirituelles”. Un tableau de deux colonnes.

Mais les informations que je détiens ne concerne pas le domaine spirituel mais le domaine économique.
Lorsque je pris connaissance la première fois du document que l’on m’avait transmis j’ai pensé immédiatement à un délire de paranoïa comme il en existe plein sur internet sur le nouvel ordre mondial et les illuminatis. Je n’avais donc lu que quelques lignes et j’étais passé à autre chose.
Ce n’est que très récemment que l’idée me vint de lire vraiment ce document.
Ce que je lisais là, n’était pas l’oeuvre d’un “complotiste”, il s’agissait bel et bien de l’exposition d’un concept hautement intelligent.
Je n’aurais jamais imaginé tel concept, j’étais bluffé.
Le document, assez long, expose la philosophie de l’analogie physique appliquée aux sciences économiques.
L’économie n’appartient pas à la pensée, il est beaucoup plus aisé de comprendre car les données injectées dans l’algorithme sont liées aux masses d’argent en circulation sur la planète.
L’argent est beaucoup plus concret.
Toute l’intelligence de la personne qui a établi cette analogie s’est voué à un seul but: établir un modèle mathématique destiné à augmenter son propre capital.
Il y a 250 ans le modèle était rudimentaire,
Il y a 30 ans, en possédant le tableau de conversion pour passer de l’économie à l’électronique par exemple, on pouvait devenir un acteur du système à l’aide d’équations d’un traité d’électronique.
Un jeu d’enfant… quand on sait.
On imagine aisément ce que ce méta-algorithme a pu devenir grâce au travail incessant de mathématiciens de génie et du matériel informatique actuel.
Ne vous demandez plus pourquoi Google est en mesure de vous offrir tant de services “gratuitement”.
Google fait parti de ce gigantesque algorithme destiné à vous asservir économiquement.
Il est l’outil pour analyser vos habitudes de consommation. il récupère en permanence des données vous concernant pour les injecter dans les équations.
Le déclenchement d’une guerre n’est qu’une variable qui passe de 0 à 1.
De même pour une personne qui naît ou qui meurt ou une usine qui ferme.
Avec de bons outils, on peut accéder à toutes données, tout modéliser. Et l’imagination n’a pas de limite.

Bien entendu, j’ai essayé de simplifier un maximum pour faciliter la compréhension.
De parties du document sont particulièrement rudes à saisir.
La philosophie qui habite ce document est particulièrement abjecte. Partant du principe que l’humanité n’est pas doté des mêmes facultés intellectuelles, il est du devoir de ceux qui se sentent supérieurs de prendre le pouvoir.
J’ai failli vomir.
J’étais bel et bien dans la réalité.
Le nom de cet homme était donné.
C’était le même homme que j’accusais d’être à l’origine des deux guerres mondiales plusieurs mois auparavant.
Le doute n’est plus possible.
Cherchez, et vous trouverez ce nom. Ses descendants ne se cachent plus.

Les commentaires sont clos.