vendredi 1 mars 2024

Le nouveau cheptel

16 décembre 2013, 13:15
Dernières modifications le 13 mars 2023·5 minutes de lecture

17 Mars 2013.
Je visionnais une énième vidéo de théologie afin de me gaver de connaissances comme à mon habitude. Un verset clef apparaît à l’écran:

Mat 15.24
Il répondit: Je n’ai été envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël.

Je fais pause dans la vidéo, le temps d’aller vérifier le contexte de ce verset. Il était 21h18. Tandis que l’image est figée sur la phrase, le son avertissant de l’arrivée d’un nouveau courrier attire mon attention. C’est un mail pour me suggérer de rentrer en contact avec une femme dont le pseudo est darkitty. Tout d’abord, je prends cela comme un mauvais présage: un chat noir. Serait-ce la réponse à une question que je me posais quelques minutes auparavant?

Sheikh GrosGégé me donne la réponse: Darkitty est le pseudonyme d’une graphiste freelance dont le nom est Rachel Ledrich. Je commence à saisir ce dont il s’agit quand je découvre la signification du prénom hébreu Rachel: brebis.

A moi de décoder la suite: Ledrich. En deux mots anglais, cela donne conduit et riche.

Je n’ai été envoyé qu’aux brebis perdues conduites par les riches.

 

Petite mise à jour 2023:
Cette citation provient d’un épisode évangélique qui se situe dans le territoire de Tyr et Sidon. Il ne permet pas de conclure quant à l’opposition entre Israël (terre des Samaritains) et Juda (terre des juifs).
Plus tôt, dans Mathieu, nous trouvons une citation équivalente.

Mat 10.5 Tels sont les douze que Jésus envoya, après leur avoir donné les instructions suivantes: N’allez pas vers les païens, et n’entrez pas dans les villes des Samaritains; 
allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d’Israël. 

Influencé par la théologie classique, on peut donc penser qu’il s’agit là de s’adresser uniquement à ceux qui sont égarés parmi le peuple légitime du Créateur.
Mais, on peut livrer une toute autre interprétation. En effet, si on considère que les Samaritains sont de la maison d’Israël, ce qui est le cas, alors on peut comprendre que les brebis perdues ne se trouvent pas dans les villes de Samarie. C’est à dire que parmi les fils d’Israël (les 12 tribus), ce sont les fils de Juda qui sont égarés. Ils se sont soumis à une secte impériale.

Cet avis peut être conforté par la nouvelle version, puisqu’il ne s’agit plus de viser un groupe défini par des dogmes, mais de cibler tous ceux qui ont légué l’autorité politique à une entité qui domine l’économie mondiale. D’un coté, ceux dont le credo, qu’ils récitent chaque semaine, affirme la soumission à une autorité centrale qui témoigne d’elle-même quotidiennement  qu’au cours du siècle passé  elle est parvenu au bout du processus de soumission à l’idéologie mondialiste humaniste. De l’autre, les enfants déracinés et malades, fruits des amours du matérialisme occidental et de la version rigoriste de la branche littéraliste universaliste du monothéisme.