Zionjuana: The Birthright party

Zionjuana: The Birthright party

Dernières modifications le 13 août 2014·4 minutes de lecture

Cet ancien article s’inscrit dans l’analyse du lien entre la trance, la mafia israélienne internationale de la drogue et la véritable colonisation sioniste sur l’occident. Voici une vidéo qui va achever d’ouvrir les yeux à ceux qui se bercent encore de douces illusions. J’ai extrait de cette vidéo, l’image qui me parait essentielle et que vous ne verrez dans aucun média.

Tout d’abord le contexte: cette vidéo a été produite par un journaliste de therealnews.com. Le journaliste s’est introduit dans la fête annuelle organisée par l’état d’israel destinée aux jeunes de la diaspora qui a pour nom la Birthright party. Il s’agit donc d’une soirée privée réservée à des jeunes du monde entier qui, comme nous pouvons le voir, ressemblent furieusement à n’importe quels jeunes occidentaux. Ils aiment faire la fête, danser, boire et draguer. Sauf que 100 millions de dollars ont été engagé sur le projet par le gouvernement selon le site d’information. Celui qui écoute d’une oreille distraite pourrait passer à coté de ce qui se passe réellement sous nos yeux.

Le journaliste est en réalité pro-palestinien et grâce à son physique passe-partout réalise des interviews de différents jeunes et d’un des généreux donateurs. Il gagne la confiance des gens et puis les pousse à montrer leur vrai visage. Le milliardaire dénie totalement l’existence des palestiniens avant l’arrivée des colons (invented people). C’est aussi simple que ça. Il finit en apothéose avec cette teenager qui pourrait être la fille de votre voisin et qui à la question: « Es-tu venu cogner du palestinien? » répond avec une marque de surprise: » Je ne sais pas! Je n’ai rien planifié. »

Tout cela entrecoupé d’interventions du premier ministre clamant haut et fort la notion de birthright: le droit de naissance de tout juif à résider en terre de Palestine. Pour ceux que le sujet ne passionne pas, je rappelle que l’état a été planifié, construit et est gouverné par des athées (d’apparence). Nous sommes là en dehors totalement de la religion, ce « droit » est donc uniquement lié à la naissance, donc à une soi-disante race. Comme le souligne le narrateur, aucune mention n’est faite sur la situation des colonies illégales mais l’accent est mis sur la menace du nucléaire iranien. La routine diront certains.

Il ne faut pas perdre de vue l’enjeu de ce voyage de 10 jours: trouver de nouvelles recrues toutes fraiches pour Tsahal. Le rêve de la terre promise a bon dos, la guerre est traumatisante et lorsque la jeunesse est brisée, elle n’est plus utile pour servir de rempart.

Venons-en maintenant au surnom choisi par les journalistes: Zionjuana. Croyez-vous que ce jeu de mots soit juste un effet de style? Avez-vous vu les yeux de ces jeunes et les propos décousus que l’un d’eux tient au micro? Je veux bien croire qu’ils soient tous très enthousiastes, mais ce garçon est sous cocaïne ou un autre produit. C’est évident. Nous sommes là en début de cycle, la mafia de la drogue israélienne vient d’attraper de nouvelles proies. Elle suit les jeunes tout le long de leur vie militaire: le recrutement auquel nous assistons, le combat où il est bien plus aisé de perpétrer des exactions dans un état second, et enfin les trances à Goa ou ailleurs pour se vider le cerveau de toutes ces horreurs.

Avec un peu de chance, ces jeunes vivront leurs prochaines années dans une vaste hallucination et n’en sortiront que vers la trentaine pour les plus chanceux en ayant peut-être tout occulté.

Je vous conseille d’aller jeter un oeil (sic) à ma galerie photo et de lire le texte sur la symbolique dévoyée de l’étoile de David. Dans mon explication, je vous montre que le mot .othschild signifie bouclier rouge et que le triangle pointe en bas pourrait symboliser le peuple juif qui verse son sang en holocauste pour la dynastie qui contrôle. Un scénario qui en rappelle un autre.

A présent cette dynastie ne se cache plus, elle accomplit son destin divin au grand jour. L’oeil est passé devant. Le triangle pointe en bas n’est plus vraiment un triangle, il représente la montagne Sion sur laquelle règnent les fameux milliardaires apatrides et « athées ».

La vidéo: http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=u3x2HEB7sDI

Chacun pourra apprécier le geste du journaliste à 0:35 quand il réalise qu’un oeil est placé au milieu de cette étoile de David revisitée.

Lire aussi: https://www.facebook.com/notes/stephan-pain/elle-et-lui/10151578803012645

Les commentaires sont clos.