34

34

Laissez-moi vous raconter l’histoire de ma biaude d’Ex. Ex veut dire Exance, cela signifie sortie/libération en langage gadzart. Cela signifie que l’élève va quitter le centre Arts et Métiers de province, en l’occurrence le mien était Bordeaux-Talence, pour aller à Paris, P3. Pour marquer ce passage, un rite était pratiqué, et aussi nous devions quitter notre blouse grise pour une blouse blanche. Généralement, les biaudes d’Ex étaient décorées par un dessin central, tandis que les biaudes grises étaient surtout centrées sur le numéro de famille qui devait apparaître en grand en blanc dans le dos. J’avais dessiné le 26 sous forme de deux cygnes.
En dehors de mon goût pour le rap et les films de Spike Lee, qui avait été à l’origine de ma bucque Love, j’étais aussi un grand fan de sports mécaniques et surtout de GP500. Mon pilote préféré était Kevin Schwantz. Il est justement devenu champion du monde en 1993, l’année précédent mon admission à l’école. J’ai donc placardé cette image de ce pilote sur ma biaude d’Ex. Cela m’a valu beaucoup de remarques, car les gens ne comprenaient pas pourquoi j’arborais le numéro 34 dans mon dos. Je ne me voyais pas trahir le numéro fétiche de celui que j’avais choisi d’honorer pour les frissons qu’il me procurait par sa technique de pilotage.
Ensuite, nous avons cette espèce d’étoile jaune qui vient par dessus un damier noir et blanc. Eh bien, il s’agit du casque de Schwantz. Mais, il s’agit aussi de la couleur du véhicule du Marathon Shell de l’école. J’étais responsable châssis. Je n’étais donc pas responsable de la couleur du véhicule. Cela ressemblait plus à un pot de peinture jaune qui était tombé sur un damier. La similitude est troublante.
Pour ceux qui ont du mal à suivre, la FM est symbolisée par un damier noir et blanc. On retrouve cette symbolique partout.
Il est question du jaune qui vient s’étaler sur le damier, ce qui est en train de se passer.
La forme du 26 sur le revers est un dessin stylisé représentant les sports mécaniques moto/formule 1, qui était le dénominateur commun à la famille 26 de Bordeaux.

Enfin, en plein milieu, il y a le mot Schwantz. Nom d’origine allemande, qui s’écrit normalement schwanz et qui signifie Verge.

Ces photos sont dédiées au rav Dynovisz. Qu’il soit béni.
https://www.youtube.com/watch?v=Jpcp4h32tfE

Gen 37.2 Voici la postérité de Jacob. Joseph, âgé de dix-sept ans, faisait paître le troupeau avec ses frères;
47.28 Jacob vécut dix-sept ans dans le pays d’Egypte; et les jours des années de la vie de Jacob furent de cent quarante-sept ans.

Toute l’équipe du Mash (Marathon Shell) de l’Ensam Bordeaux autour du véhicule alors qu’un homme de l’organisation mesure la quantité d’essence consommée.
Nous regardons l’écran de contrôle. Tandis que des camarades portent la carrosserie en arrière plan.

Voir photo sur le site officiel:
http://mash.bordeaux.free.fr/historique.php
Le véhicule du Mash en fâcheuse posture dans un virage très technique du Paul Ricard.

http://mash.ueensam.org/Bordeaux/Historique

Bon, je vais arrêter de vous taquiner. La description n’est pas exacte sur le site du Mash Ensam. Notre pilote n’était pas du tout expérimenté et en réalité, il avait même peur. Ce virage était très dangereux puisque pris à pleine vitesse. Le véhicule s’est donc renversé sur le coté. Il en a été quitte pour une belle peur.
Que doit-on comprendre pour la suite? Alors là…
Aucune idée!
Mais ça ne se passe pas au Ricard en tout cas.


La partie moteur, intégralement usiné à la fraiseuse numérique. Le responsable moteur avec le tee-shirt du projet.
Votre serviteur en train de régler la géométrie du train avant. C’est essentiel pour réduire les frottements au maximum. La technique consiste à allumer le moteur deux fois par tour et d’être en roue libre le reste du temps.
Le réglage s’effectue en étant à l’intérieur pour prendre en compte les déformations liées au poids. Je pèse 15 kilos de plus que le pilote, mais il faut considérer que la coque est ôtée.
Un mot sur le chassis. Il est en carbone/epoxy, il fait 3 mètres de long pour 7 kg. Toutes les platines de fixation sont en aluminium taillé dans la masse à l’unité.


Le pilote ne peut pas fermer la coque tout seul. Séance d’homologation par les officiels.


Le fratern’s (dédicace) de mon petit conscrit, c’est à dire le 26 Bo196: Folgaz, qui a réalisé un buggy dans l’enceinte de l’école.

Traditionnellement, une biaude ne se lave pas et doit être portée tout le temps. Si certains se posaient la question. Elle est généralement soumise à rudes épreuves dans les soirées.

Sinon, concernant le sens, il s’agit de portugais. Je suis parvenu à quelque chose comme « celui qui prend congé » ou « celui qui se divertit ». Avec le dessin, ca pourrait être celui qui met les gaz comme un fou (ce qui est le sens initial voulu par mon petit conscrit)


Trouvée ce jour 12 décembre 2020.
Voici le véhicule après la glissade.

Les commentaires sont clos.