La théorie du signe noir

La théorie du signe noir

Dernières modifications le 5 mai 2019·12 minutes de lecture

Mercredi 1er Mai, manifestation des travailleurs. Cette date est traditionnellement le théâtre de violents affrontements car la foule compacte et étendue propose un cadre propice. Cette année n’a pas dérogé à la règle et l’effet a été amplifié par le mouvement révolutionnaire en cours. Au beau milieu est alors apparu un cygne noir. La taille de l’objet ainsi que son originalité a fait converger tous les regards. Après avoir défilé normalement, l’objet roulant s’est retrouvé dans les mains d’un groupe de Black-blocs afin de servir de paravent pour leurs attaques. Généralement ils se servent des barrières de chantier qui sont présentes en grand nombre dans tous les coins de Paris. Après avoir rempli son office, le cygne a été déserté par les BB au cours d’une charge violente de la BRAV. Il a fini en flamme au milieu du boulevard. Sur internet, les réactions sont diverses. Si certains louent le courage des activistes tandis que d’autres hurlent au complot étatique, tous reconnaissent leur inventivité et leur ruse.

Que les choses soient claires, si certains pensent comme on peut le lire dans les commentaires, qu’il s’agit là d’une oeuvre d’art détournée pour la cause, ils peuvent se réveiller: ce sont les activistes eux-mêmes qui ont fait entrer cette chose dans la manifestation. Pour appuyer ce propos, voici un commentaire d’une personne qui se revendique comme l’un d’eux (copié tel quel):

on en a plein le cul... on s'est battu a 2000 contre 8000 Fdo 6heures pendant que 80 000 gj nous on regardé. et après pour voir ce genre de commentaires que nous sommes des flics ? bande de vendu... plein le cul de faire le taf pour vous et si on rentre des trucs cest pas par magie mais par organisation on étudie le plan des manif et on cache tout des jours avant partout sur le trajet. vous au bout de 6 mois vous êtes encore la a vous empaler sur les contrôles de police comme des imbéciles . nous sommes pas flics nous sommes unis et réfléchis. mais continuez a critiquer alors que votre bouclier c'est nous. et jai aucune honte a pas me cacher d'en être un mais vous vous devriez vous cacher de honte pour nous laisser seul tt les samedi a nous regarder ... en tt cas je vous le dit on en a ras le cul de defendre des pacifistes arrogants jamais content et même pas capable de se battre pour leurs conviction alors que nous nous battons pour les votres. voici mon dos qui a morflé pour vous (le texte accompagne une photo d'un dos portant des traces de coups)




Bien sur, ce témoignage est à prendre avec des réserves dans la mesure où il s’agit d’internet et où certains n’hésitent pas à s’attribuer des exploits pour briller au milieu des fils. Mais, comme nous allons le voir, la paternité de l’oeuvre ne laisse planer aucun doute. Tout d’abord, voici une autre photo de l’objet:

Si pour la circonstance il est associé à un autre animal destiné à faire diversion, nous constatons une chose évidente: il est muni d’une vitre. La présence de cet accessoire trahit la fonction réelle du cygne. Mais si cet objet se veut avant tout pratique sur le terrain du combat politique, c’est aussi une déclaration intellectuelle. Toutes les actions entreprises par le bloc sont théorisées en amont. Il y a une intelligence derrière tout ça et elle n’est pas collective. Alors bien sur, cela n’enlève pas à chacun sa capacité d’analyse et son adaptabilité aux situations, mais l’introduction de certains concepts dans ce cadre est le fruit de la réflexion d’une poignée d’individu. C’est qu’en réalité, ce signe fait une référence explicite à la théorie du cygne noir. https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_du_cygne_noir


Il s’agit d’une théorie développée dans un livre de Nassim Taleb dont le sous-titre est: l’impact du hautement imprévisible. La voici en quelques mots:
 Un cygne noir est un événement hautement improbable doté de 3 caractéristiques principales : Il est imprévisible, engendre des conséquences majeures et une explication a posteriori est toujours donnée afin de rendre celui-ci plus rationnel, lui conférant ainsi une apparente et sécurisante prévisibilité. “

Ce que l’intelligence derrière le Bloc induit est que sa technique de guérilla basée sur la surprise est à même de lui conférer la victoire. Si vous vous souvenez bien, j’avais été confronté à deux reprises notables à ce type de technique d’activisme. La première était le 26 novembre 2011 où un dôme avait été érigé sur le Parvis de la Défense durant un après-midi par les Indignés. https://www.youtube.com/watch?v=AHoTonFOok0
La deuxième était quelques mois plus tard au milieu de Paris dans des banques. J’ai rédigé il y a quelques temps un article sur le sujet: https://www.facebook.com/notes/stephan-pain/occupy/10156764301462645/
Comme beaucoup, j’ai été enthousiaste à assister à ces actions. Mais, bien que gravitant dans ce petit milieu, je n’ai pas été tenu au courant. Il y avait un secret détenu par un tout petit cercle dont je ne faisais pas parti. C’est ce qui garantit le succès de ces opérations. Parmi les organisations friandes de ce genre d’actions, la plus emblématique est Greenpeace. Ils sont réellement capables de monter des opérations de grande envergure qui vont avoir un impact sur le monde médiatique.

Le Bloc a donc voulu montrer qu’il agissait en direct communion d’esprit avec tous ces activistes. Que tout ce petit monde agit pour notre bien et que nous devrions tous applaudir et saluer leurs efforts, tout en se rangeant derrière leurs bannières et en leur prêtant main forte sur le terrain. Oui. Oui, mais. Vous me connaissez, j’ai une sainte horreur que l’on me dicte ma manière de penser et d’agir. D’autant plus, il m’apparaît clair que tout cela a en réalité une dimension qui dépasse le simple symbole d’une théorie et que nous touchons là à un événement de portée spirituelle.

Tout d’abord, un mot sur l’auteur de cette théorie. Ce monsieur Taleb. Généralement, je ne fais pas d’attaque ad hominem, et je reste concentré sur les idées. Mais il me semblait que dans le cas présent, car je ne suis jamais avare d’une taquinerie, je devais contextualiser cette théorie. Initialement, Taleb est un trader un peu atypique. Il a commencé à développer sa théorie sur les probabilité dans les années 80. En 1987, à la suite d’un krach boursier, il fait fortune. Le journal Times révèle une somme de 35 à 40 millions de dollars. Ensuite, il devient de fait rentier et gère sa fortune. Cela lui laisse du temps pour écrire de nouveaux livres et étendre sa théorie cantonnée à l’univers de la spéculation à l’échelle de l’histoire de l’humanité. Il s’inscrit en cela dans la droite lignée d’Adam Smith et de sa théorie de la main invisible. Pas besoin d’être un expert dans le domaine pour constater les effets de la bourse sur l’histoire de l’humanité. Selon certains historiens la seconde guerre mondiale est une conséquence directe du krach de 1929. N’oublions jamais que si un krach est un moment où un grand nombre de gens sont ruinés et que par voie de conséquences cela a un impact sur toute la société, donc sur le peuple qui n’en porte aucune responsabilité, cela enrichit clairement une poignée de personne. L’argent ne disparaît pas. Certaines hypothèses sur le sujet indique que les krachs sont volontairement déclenchés par ceux qui en bénéficient. Pour trouver un coupable, il suffit de chercher à qui profite le crime.

N’est-il pas ironique que la théorie du cygne noir soit mise en avant par des gens qui passent leur temps à crier “anticapitaliste”, sachant que celle-ci est le pur produit intellectuel d’une incarnation parfaite de leur pire ennemi?

Acculés, certains pourraient me rétorquer qu’internet a été élaboré par des militaires. Certes. Il est clair qu’un grand nombre d’avancée humaine sont le fruit de volontés restreintes, privées voire individualistes. Nous revenons ici à la théorie de la main invisible appliquée à une échelle globale. Sauf que. Sauf que cette théorie s’appuie sur un événement imprévu. C’est le fondement de celle-ci. Or, quelle est la réaction majoritaire en prenant connaissance de l’action menée par le Bloc? La constatation d’une organisation sans faille. Eh oui. En réalité, cette action ne fait pas du tout parti des choses imprévues. La probabilité que le Bloc apparaisse au sein d’une manifestation tel que le 1er mai est quasi de un. Qu’il mène une action violente à l’égard des forces de l’ordre est aussi totalement prévisible. Que le Bloc qui se prépare à cette journée depuis un long moment prévoit un outil pour leur faciliter la tache est quelque chose de totalement prévisible. On pourrait faire une vague analogie avec le cheval de Troie. Bref, en dehors de la forme prise, un cygne noir, rien ici ne bouleverse les probabilités. Et si le Bloc veut nous surprendre, ce n’est certes pas par l’utilisation de la violence pour s’en prendre au pouvoir. Il me semble qu’en la matière, il n’y a pas grande originalité.

Le principe d’une organisation sans faille dans la gestion d’un événement programmé à l’avance ne peut en aucun cas appartenir au domaine de l’imprévisible.

La seule porte de sortie intellectuelle dans cette position consiste à présenter les stratèges du Bloc comme hors de l’humanité. Ceux-là se font les égaux du Créateur. Et c’est ainsi que je reviens à ma propre théorie puisque je présentais le Bloc comme le bras armé de l’entité spirituelle humaine maçonnique, les hommes qui se font dieux. Il n’est nul besoin d’établir une connexion physique entre eux et des loges. Vous savez très bien qu’il s’agit là d’une connexion métaphysique. Chacun oeuvre à son niveau dans un plan global. Ceux qui prennent le parti du Diable, le suivent, même sans en avoir conscience. Ni vous, ni moi ne pouvons le déterminer avec certitude. Personne n’est à l’abri.

Si le Bloc devait surprendre, il fraterniserait avec les forces de l’ordre.
(Mais ne tentez pas de l’organiser car encore une fois ce ne serait pas un imprévu, il faut que ce soit spontané, mais je suis taquin)

Comme vous le savez, ces derniers jours ont vu JB être mis à nu par un grand nombre de Youtubers. Souvenez-vous, j’en parlais la première fois fin décembre: https://www.facebook.com/notes/stephan-pain/le-bon-la-brute-et-le-truand/10156815626747645/ A vrai dire, cette guerre que mène Magog contre Gog doit être menée jusqu’à son terme. Laissez-le donc oeuvrer avec ses “amis”. Ce n’est d’ailleurs qu’un conseil superflu dans la mesure où nul ne peut empêcher cette guerre. Sur sa page FB, il publie une vidéo d’affrontements du 1er mai assez courte dont il est surement l’auteur, qu’il légende ainsi: “ J’étais en première ligne le 1er mai. Comme tous les samedi depuis quelques temps. (…) J’y ai vu (4x) (constat) Je veux un pouvoir qui choit. Entièrement. Et pour cela il me faut, il nous faut, des cortèges qui n’obéissent à aucune règle. Qui cessent de suivre des parcours pré-indiqués. Qui cessent de nous éloigner des lieux de pouvoir. Qui cherchent à se rapprocher des Bastilles de notre temps. Aujourd’hui ou demain, une véritable stratégie, et non plus des passe-temps. (passage sur ceux qui s’attaquent à lui: système et dissidents) Au quotidien, depuis deux mois, entre une à trois conférences et rencontres. Gratuitement, systématiquement, sans business plan, contrairement à ces commerçants. Dans leur jouissance narcissique, ils pensent l’emporter. Détruire celui qui aura osé parler. Je les enjoins à ne pas espérer. Car ce que vous m’avez apporté, rien ne pourra jamais me le retirer. (…)
En parcourant Youtube, j’ai pu constater la longue liste de sites alternatifs qui diffusent sa pensée. Certains y sont mêmes dédiés. C’est assez impressionnant pour quelqu’un qui se dit hors-système. Les médias traditionnels, BFM, Cnews etc…, l’invitent aussi bien sur, malgré sa position victimaire sur le sujet. N’importe qui peut le vérifier par lui-même. Encore une fois, je ne m’attaque pas à un homme en particulier. Il est une incarnation, la représentation de tout un courant de pensée.

Quant à la théorie du cygne noir, comme je le soulignais, je la prends pour vraie mais pas selon son auteur. La condition est que personne ici-bas ne l’organise, du moins dans le but premier de changer le monde. Encore moins un groupe. C’est le Créateur qui est le chef d’orchestre. En tant que croyants, nous savons que l’action des méchants sert toujours le plan divin. Quelle doit être l’issue de la période que nous vivons? Nul ne peut se prononcer. Il ne convient à quiconque de focaliser sur un but à atteindre. Pour celui qui aspire à l’au-delà, seul le chemin entrepris compte, peu importe le résultat. L’idée même d’impatience quant au changement de la société est quelque chose qui doit être totalement absent chez le croyant. Nous ne sommes que des voyageurs.

Celui qui aspire au bien, doit faire le bien: il n’y a pas de raison valable pour justifier le mal, si petit soit-il, afin d’atteindre un but fixé.
Dans la hiérarchie des maux, le mensonge à propos de la Parole divine est le plus grand.

(Nous pouvons faire référence à l’actualité concernant la divulgation de secrets défense dérobés par du hacking où aurait été établie une sorte de charte de légitimité d’action par son fondateur)

Certains ont fait remarquer que le cygne faisait penser à une chaîne sur le Tube d’interview très populaire. L’interview de JB en plein mouvement des Gj a fait 1 million de vues. Cette chaîne appartient à l’entité humaniste. Le choix des invités, les thèmes abordés. Elle est un outil pour tous ceux qui y appartiennent. Tout cela semble plutôt cohérent.

Quant à moi, j’ai une autre théorie: la théorie du signe noir. Rien de bien nouveau à vrai dire. En toute situation, le croyant peut avoir des signes lui indiquant la retenue face à une situation ou une personne. Ce cygne noir est donc un excellent signe pour nous montrer qu’il convient de se tenir à distance du Bloc.

Souvenez-vous de ma biaude:

Les cygnes blancs 26

Lov 26: https://www.facebook.com/notes/stephan-pain/lov-26/10151768711237645/

Notes

Les commentaires sont clos.