217 rue de Tolbiac

217 rue de Tolbiac

Dernières modifications le 22 mars 2019·9 minutes de lecture

Voilà un long moment que je repousse la rédaction de cet article. Ce titre obsédant me revient en tête régulièrement depuis plusieurs mois. J’ai hésité à en trouver un autre et puis non. On pourrait penser en me lisant que je suis obnubilé par les signes, et surtout à tout ce qui a trait à ma propre vie. Je connais cette adresse depuis 40 ans et je n’ai jamais eu envie de l’interpréter. Elle ne me parlait pas plus que ça. Jusqu’au jour où je suis tombé sur le 217. Mais avant cela, il me faut retourner quelques années en arrière.

Beaucoup diront que je suis un mystique. Pourquoi pas. Après tout ma vie a été jalonnée de rencontres avec des gens que l’on qualifie ainsi. Même s’il s’exprime de différentes manières le coté mystique engendre une proximité qui va bien au delà des apparences, des conventions. Durant ma carrière en tant que photographe j’avais certaines facilités de par ma fonction. Voilà qu’un jour d’octobre 2005, quelques jours avant mon anniversaire, dans un sous-sol aménagé en studio d’un appartement parisien, ma route croisait celle de Byard (qui signifie beside the yard: à coté du jardin). A vrai dire, dans mes souvenirs, il ne parlait pas de Dieu. Mais sa musique attestait qu’il n’était pas vraiment avec nous. Au diable les conventions. Il partait dans des notes suraigus qui vrillaient les tympans. Il y avait des fausses notes. Pourtant. Pourtant nous étions fascinés. Bien évidemment, l’homme n’est pas beaucoup connu, surtout en France. Bien que très professionnel dans son travail, peut-être n’a-t-il jamais accepté certains compromis? Qui sait? Je n’ai jamais eu besoin de l’approbation des journaux spécialisés pour apprécier une musique. Quelques jours plus tard, il donne un concert à l’Ermitage. Dans un autre monde. En couverture, je vous ai mis les trois albums qu’il m’a donné ce jour-là. Il s’agissait de son actualité.
“A” heavenly sweetness: “A” douceur céleste.
Soul unity.
God be in us.

Le message était clair et limpide. Ce sont des moments où même le plus farouche des athées pourrait avoir des doutes. C’était mon cas à ce moment là. Mais cela ne marche pas ainsi. La foi ne s’acquière pas dans la quête du plaisir. Voici une photo prise ce jour-là:

Photo numéro 4477 de la série 444

Le numéro du dossier: 444 (chaque dossier contient 100 photos). Ce nombre est resté gravé dans ma mémoire. Rassurez-vous, je n’ai jamais orienté mes actions en fonction de ce nombre. C’est juste qu’à certains moments particuliers, ce nombre apparaît. Voilà, c’est tout. Il n’est pas question de numérologie, de divination ou que sais-je encore.. Ce nombre est resté gravé dans ma mémoire. Rassurez-vous, je n’ai jamais orienté mes actions en fonction de ce nombre. C’est juste qu’à certains moments particuliers, ce nombre apparaît. Voilà, c’est tout. Il n’est pas question de numérologie, de divination ou que sais-je encore. (Le 19 décembre 2012, un film est sorti: 4h44, dernier jour sur terre avec Willem Dafoe par exemple) Et puis voilà, qu’il y a quelques semaines, un ami musulman m’appelle et m’explique que le 4 est lié à la fin des temps. C’est le message qu’il devait me faire passer. A vrai dire, il n’a pas pour habitude de ce genre de message, je l’écoutais donc avec attention. Et ce, d’autant plus que le 4 était entré dans ma vie d’une autre manière depuis quelques jours ou plutôt il brillait alors par son absence. A cause du 217. A ce moment là de la lecture, vous vous dites que j’ai définitivement perdu la raison. Possible. Il convient d’explorer toutes les éventualités après tout.

Durant mon enfance, j’avais deux adresses: l’une chez ma mère, à Rueil, et l’autre chez mes grand-parents à Paris. Le 11 rue du 4 septembre et le 217 rue de Tolbiac. 11 et septembre accolé n’a pas besoin d’explication supplémentaire. Et ce, d’autant que quelques années plus tard, au collège, je réalisais ce travail en cours d’arts plastiques:

L’avènement du soleil noir

Dans cette adresse il me reste un 4. Je l’avais remarqué ici-même surement en 2013. Et puis j’étais passé à autre chose. 2019, je tombe sur un article wikipédia: la Déclaration universelle des droits de l’homme. Le 217 venait de surgir brusquement. https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9claration_universelle_des_droits_de_l%27homme
Dans l’histoire de l’humanité c’est une date incontournable. C’est l’avènement de la civilisation humaniste à l’échelle mondiale. Dieu est vaincu.

Dans l’histoire de l’humanité c’est une date incontournable. C’est l’avènement de la civilisation humaniste à l’échelle mondiale. Dieu est vaincu.
Je vous renvoie ici à la prophétie des 7 vaches grasses et maigres de l’histoire de Joseph, paix sur lui: https://www.facebook.com/notes/stephan-pain/les-30-deniers/10154913579937645/ Le 7 n’est pas à prendre en tant que grandeur temporelle. Ainsi les périodes sont totalement différentes en longueur. Dans l’article en lien, j’avais indiqué comme limite temporelle entre les deux périodes le mouvement philosophique des Lumières sans donner de date précise.

Schéma d’accomplissement de la prophétie de Joseph

Tous ceux qui n’ont pas signé cette déclaration vont être asservis d’une manière ou d’une autre. Remarquez bien qui en sont les signataires principaux. C’est l’imposition d’un monde à l’occidental à tous. Un monde unipolaire. Mais si il s’agit d’un accomplissement, c’est aussi le début d’un processus, un processus de domination de tout autre civilisation. L’événement suivant, c’est évidemment le 11 septembre 2001. Placé dans un éternel rôle de victime, le monde du bien n’a plus aucune entrave à son hégémonie.

Je me suis alors intéressé au mot Tolbiac. J’ai toujours pensé qu’il s’agissait d’une bataille napoléonienne. Il n’en est rien: https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Tolbiac_(496) Au cours de cette bataille mal engagée, Clovis fait une invocation. Aussitôt l’armée ennemie est mise en déroute. Fidèle à son engagement, il se convertit alors à la foi chrétienne et devient ainsi le premier roi chrétien. Ainsi s’accomplissait la prophétie du Psaume 22: 30 Tous les puissants de la terre mangeront et se prosterneront aussi;
(voir: https://www.facebook.com/notes/stephan-pain/mon-dieu-mon-dieu-pourquoi-mas-tu-abandonn%C3%A9/10153761933097645/)
Tolbiac est donc l’élément déclencheur du passage au régime de monarchie divine du monde occidental. C’est la résolution 217 qui officialise sa fin. Le 11 septembre marque l’entrée dans la période messianique. Sa fin est marquée par le 4(Jusqu’ici, mes découpes temporelles de l’histoire correspondaient au consensus des historiens: fin de l’antiquité en 410 avec le sac de Rome)

Il me faut revenir au tout début de mon histoire personnelle. J’avais établi une carte fin 2011. La voici:

Le croissant islamique y était donc le croissant fertile et la croix réunissait plusieurs villes clefs de la Révélation: celles qui avaient jalonné l’histoire d’Abraham, paix sur lui. A savoir Babylone, Harran, Bakka et la Cité en face de Mamré. Autour du mot Moré, j’ai rédigé un article:
https://www.facebook.com/notes/stephan-pain/mor%C3%A9/10153531610637645/
Moré est le point de divergence dans la Torah entre les Judéens et les Samaritain. Il suffit d’un yod pour tout changer, pour que l’on affirme la présence divine dans l’un ou l’autre temple. Avec un yod on passe de Moré à Moriah. Dans cet article, j’avais commis une erreur au sujet de ce verset:

Gen 35.27 Jacob arriva auprès d’Isaac, son père, à Mamré, à Kirjath Arbaqui est Hébron, où avaient séjourné Abraham et Isaac.

Outre le fait que la mention “qui est Hébron” avait été ajouté à posteriori, j’émettais l’hypothèse qu’il manquait une lettre à l’expression Kiryat haArba’ et qu’il fallait lire à Mamré depuis Kirjath Arba, indiquant le trajet effectué. Je dissociais donc les noms Mamré et Kirjath Arba. Je réalise à présent qu’il n’en est rien. Si l’on se penche sur l’origine du nom de cette cité, nous apprenons qu’elle aurait été fondé par 4 géants: https://fr.wikipedia.org/wiki/Kiryat_Arba. Comme nous pouvons le lire, la ville actuelle est une création moderne, dont l’implantation géographique est basée uniquement sur les écrits bibliques afin de légitimer son existence (Hébron est une zone sensible où a eu lieu l’attentat le plus sanglant commis par un juif orthodoxe). Toutefois l’étymologie fait référence à des midrashs connus. Cette histoire de géants nous renvoie à un épisode décrit dans le Coran:

5. 5.21. Ô mon peuple! Entrez dans la terre sainte qu’Allah vous a prescrite. Et ne revenez point sur vos pas (en refusant de combattre) car vous retourneriez perdants. Ô mon peuple! Entrez dans la terre sainte qu’Allah vous a prescrite. Et ne revenez point sur vos pas (en refusant de combattre) car vous retourneriez perdants. 22. Ils dirent: «Ô Moïse, il y a là un peuple de géants. Jamais nous n’y entrerons jusqu’à ce qu’ils en sortent. S’ils en sortent, alors nous y entrerons».

Nous savons qu’il n’en est rien. Ces hommes mentent pour ne pas obéir. C’est pour cela qu’il vont être condamnée à errer sur la terre pendant 40 ans. Le mensonge est basée sur la légende des 4 géants et non sur la réalité de l’observation du terrain faite par Caleb et Josué, paix sur eux. La ville en question est la ville sainte des bani Israil. J’ai longtemps cru, comme tout le monde, que cette ville était Jérusalem comme l’atteste le schéma plus haut. Or Genèse 35.27 nous raconte une toute autre histoire. Kiryat haArba, la Cité sainte, serait en réalité Mamré. Ce 4 qui la définit n’a rien à voir avec une légende. Il faut simplement la replacer sur le schéma. En faisant une croix avec les villes et en y faisant correspondre les numéros d’un clavier de téléphone, Harran devient le 2, Babylone le 6, Mecca le 0 et voici que la ville de gauche devient le 4.

Mon numéro de téléphone est uniquement composé des chiffres 2, 4, 6 et 0.

Pour les explications techniques c’est ici: https://www.facebook.com/notes/stephan-pain/le-hadith-de-moulinsart/10154812393067645/

L’étape suivante, après Tolbiac, la Résolution 217 et le 11 septembre, est le retour en lumière deQiryat haArba, la Cité du 4, la Cité sainte des bani Israil.

Comment? Quand? Si vous êtes arrivés ici, peut-être détenez-vous un élément de réponse.

Insha Allah.

Les 4 coupes de la délivrance

Le 4 est lié à la célébration de Pessah. Il s’agit de boire 4 coupes de vin afin de marquer les 4 servitudes. Plusieurs articles sont rédigés sur le sujet. En voici un: http://www.lamed.fr/index.php?id=1&art=801

Les 4 coupes et le passage.

Le signe de Rabia

Le geste de Rabia ou « des quatre doigts » que l’on voit dans le monde musulman. Faire le signe de la main représente la résistance et le défi que les Frères musulmans opposent aux nouvelles autorités égyptiennes depuis le début des événements sanglants au Caire.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Signe_de_rabia

Les commentaires sont clos.