lundi 22 juillet 2024

Cinq gens du doigt

Cet article a été mis en ligne en public durant la célébration du jeudi saint au moment du coucher du soleil grâce à mon téléphone.
Le titre est un jeu de mot, comme souvent, avec le nom d’une ville bretonne nommée Saint Jean du doigt lieu d’une légende autour du doigt du prophète baptiste, paix sur lui, élément typique de ses représentations  le doigt pointé vers le ciel. Au dessus, c’est…

Événement fondateur

4000 ans. Au milieu de ces 4 millénaires, un événement extraordinaire. Pour marquer le fait qu’il s’agit là de l’événement fondateur de notre civilisation, il fut décidé que l’année de naissance de celui dont il est question serait la première année de notre ère. Parmi le grand nombre de livres écrits, 4 seulement furent retenus pour le socle de ce qui constituait alors un testament. Mais 1 seul contenait le vrai récit. Et l’événement était relaté en chapitre central, le 11ème des 21 chapitres.
Un chrétien normal vous répondra simplement: »Il s’agit de la résurrection. Et le livre est l’évangile de Jean. Par contre, il semblerait qu’il y ait consensus sur le fait que Jésus soit né quelques années avant. Entre 4 et 7 ans suivant les spécialistes du sujet. »
Un instant d’hésitation et il poursuivra: » Par contre, vous faites erreur, le récit de la Passion et donc le dimanche Saint sont situés à la fin de l’évangile. »

Vous pourrez alors lui rétorquer, selon une formule bien connue un peu revisitée:
« Ce que j’ai dit, je l’ai dit. »
En clin d’oeil à la nature des véritables auteurs de l’évangile qui aiment conclure leurs écrits ainsi: J’ai dit.

Non, il n’y a aucune erreur de datation. Izatès, le fils de la veuve Hélène d’Adiabène, alias Maria de Magdala, alias la femme en rouge, est bien né en +1 de notre ère. Dans l’évangile johannique, il est affublé du surnom _azare et il est rapporté qu’il est ressuscité au bout de 4 jours. Retenez bien ce chiffre. Le chapitre qui relate ce fait est situé au milieu du livre. Il est aussi, bien entendu, Jean, le fameux disciple bien-aimé.
Le chiasme est omniprésent dans la Révélation. Il est peu étonnant que ceux qui la singent utilisent également ce procédé rhétorique pour appuyer leur propos. Ainsi, si le chapitre 11 est au centre de ce livre, nous trouvons au centre de ce chapitre ceci:

11.23 Jésus lui dit: Ton frère ressuscitera. 11.24 Je sais, lui répondit Marthe, qu’il ressuscitera à la résurrection, au dernier jour.
11.25 Jésus lui dit: Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort; 11.26 et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela?

La croyance en l’éternité de l’âme fait parti des dogmes monothéistes. Ici, il est suggéré autre chose. Le thème de la royauté divine fait place à la nature du Christ. Dans les autres évangiles, le terme résurrection est employé unique